Le Palace - Étapes clésLe Palace - Étapes clésLe Palace - Étapes clésLe Palace - Étapes clésLe Palace - Étapes clésLe Palace - Étapes clés

Étapes clés

2003-2016

Février 2001, la Communauté Française, à l'initiative du Ministre -Président Hervé Hasquin acquiert l'immeuble Palace boulevard Anspach à Bruxelles.

En sa séance du 10 décembre 2003, le Gouvernement de la Communauté française a décidé de publier un appel à manifestation d'intérêt ayant pour objet de recueillir les manifestations d'intérêt exprimées sous forme de projets, relatives à la future affectation du Pathé Palace.

Le 14 avril 2004, le Gouvernement de la Communauté française, à l'initiative du Ministre-Président Hervé Hasquin en collaboration avec le Ministre des Arts et des Lettres et de l'Audiovisuel, Olivier Chastel, et Christian Dupont, Ministre de la Culture, a décidé de retenir le projet « Cinéma Palace » pour la future affectation de l'ancien « Pathé Palace ».

En mai 2006, la Ministre de la Culture et de l'Audiovisuel Fadila Laanan signe le contrat-programme avec l'asbl « Le Palace » ainsi que la convention de mise à disposition du bâtiment. Le bâtiment est mis à disposition de l'asbl pour une durée de vingt ans. La Communauté Française représentée par Chantal Dassonville et l'asbl LePalace représentée par Nicole La Bouverie sont désignées maître de l'ouvrage.

Septembre 2006 : le projet architectural est annoncé. Un jury désigne l'atelier d'architecture Alain Richard à Liège comme auteur du projet.

Mai 2007 : l'esquisse est présentée aux maîtres de l'ouvrage ainsi qu'aux partenaires du projet.

14 octobre 2007: Décès de Henry Ingberg, Secrétaire Général de la Communauté Française de Belgique.

Le monde du cinéma est en deuil. En hommage au soutien indéfectible qu'Henry Ingberg a apporté au cinéma, l'équipe du Palace décide que la grande salle du complexe portera son nom.

Décembre 2007 : L'esquisse est approuvée par les maîtres de l'ouvrage avec réserves en ce qui concerne le budget.

Février 2008 : Une demande de financement est introduite à Beliris.

Avril 2008 : Le Gouvernement de la Communauté Française étend la garantie financière octroyée à l'asbl de 1.150.000 euros

Mai 2008: Beliris décide d'octroyer 2.850.000 € à l'asbl Le Palace pour fiancer les travaux de rénovation sous réserve de la condition résolutoire du transfert de la propriété du Pathé Palace par la Communauté Française à Région ou à la Ville de Bruxelles.

Été 2008: La Communauté Française refuse la condition résolutoire imposée par Beliris et décide de conserver la propriété de l'immeuble

Janvier 2009 : Le Gouvernement de la Communauté Française décide de financer l'intégralité des travaux de réaffectation du bâtiment en un complexe cinématographique d'art et d'essai doté de 4 salles et d'infrastructures connexes : restaurant, bar, magasin culturel, espaces d'accueil.

23 février 2009 : Le dossier de demande de permis unique (urbanisme et patrimoine) ainsi qu'un dossier de permis d'environnement ont été introduits à la Région de Bruxelles Capitale et à l'Institut bruxellois de l'environnement.

18 janvier 2010 : La Région de Bruxelles Capitale octroie le permis unique, permis de bâtir et de rénover le complexe selon les plans de l'architecte Alain Richard.

Charles Picqué, Ministre-Président de la Région de Bruxelles Capitale en charge du Patrimoine, Fadila Laanan, Ministre de l'Audiovisuel de la Communauté Française, propriétaire du bâtiment, Emir Kir Secrétaire d'Etat en charge de l'Urbanisme à la Région de Bruxelles Capitale et Nicole La Bouverie, administrateur délégué de l'asbl Le Palace donnent une conférence de presse au cours de laquelle le projet architectural, objet du permis est présenté.

2010 -2012 : Lancement des différents appels d'offres, examen des dossiers et attribution des marchés.

Novembre 2012 - Printemps 2016 : Travaux de rénovation du complexe cinematographique.